Actualités: Le service de néonatalogie des Hôpitaux Iris Sud formé à la Compréhension du Langage de l’Enfant (CLE)

Le service de néonatalogie des Hôpitaux Iris Sud s’est formé à la Compréhension du Langage de l’Enfant (CLE) et applique ainsi les soins de développement dans la philosophie du Neonatal Individualized Developmental Care and Assessment Program (NIDCAP). Les prématurés dès 33 semaines bénéficient de soins plus personnalisés qui favorisent particulièrement leur développement individuel. Les parents sont encouragés à les intégrer et les poursuivre ensuite lors du retour à domicile.

Le Dr Elsa Chevalier, pédiatre néonatologue aux Hôpitaux Iris Sud, et 4 infirmières ont obtenu en effet le diplôme de la formation Compréhension du Langage de l’Enfant (CLE) reconnu par le ministère de la Santé ce 28 février. Elles forment les autres soignants de l’unité. Ce programme consiste en une formation en soins de développement intermédiaire qui est notamment adaptée aux unités néonatales non intensives, dans la philosophie du Neonatal Individualized Developmental Care and Assessment Program (NIDCAP).

Une prise en charge individualisée et adaptée à chaque nouveau-né

« L’implantation des soins de développement dans le service doit permettre à chacun d’avoir la capacité à déceler et à interpréter les comportements des nouveau-nés : le personnel soignant observe les façons de communiquer propres à chaque enfant et relaie aux parents ces informations tout en les sensibilisant eux-mêmes aux signes de leur bébé », explique le Dr Chevalier.

Après l’observation du comportement du bébé pendant les soins, les soignants formés élaborent un ensemble de stratégies environnementales et comportementales en étroite collaboration avec les parents. Ces stratégies bâtissent une prise en charge individualisée du nouveau-né qui diminue le stress provoqué par les stimuli extérieurs et qui favorise un développement neuronal harmonieux.

« Nous adaptons au mieux l’environnement humain et matériel du prématuré, nous facilitons aussi l’allaitement et le « peau à peau » afin de renforcer les liens parents-enfants », précise la pédiatre. Ces adaptations conduisent à cet environnement le plus serein possible qui aidera le nouveau-né à se construire un sentiment de sécurité.

Les bienfaits des soins de développement

Les soins de développement ont un effet positif tant sur le développement physique que neurocomportemental du bébé. Ils  permettent également de consolider la relation parent-enfant.

« Plusieurs études ont prouvé que si nous ne prenons pas en compte les soins de développement, des conséquences peuvent survenir telles que des troubles de l’attention, des difficultés du langage ainsi que de moins bons résultats scolaires », rappelle le Dr Chevalier.

Rendre les parents autonomes

Il est également crucial d’aider les parents à s’autonomiser et de les inviter à poursuivre les techniques de développement au retour à domicile. En accompagnant les soins dès le service de néonatalogie, les parents deviennent les propres acteurs des soins de leur nouveau-né.

La compréhension du Langage de l’Enfant (CLE et formation reconnue) proposé en néonatalogie à HIS double l’abord thérapeutique habituel et connu de la prise en charge du prématuré par une approche qui intègre finement le comportement de ce petit individu. Ceci a pour avantage non seulement de rendre chacun acteur de son accompagnement mais aussi de lui offrir des chances supplémentaires dans son développement futur.